LEXIQUE : LETTRE P

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

Note : l'abréviation EW est utilisée pour "Encyclopédie Wikipédia".

périgée (n. m.)
Informations EW : périgée (voir dans l'article d'autres termes utilisés).
Le périgée d'un astre ou d'un satellite correspond au point de son orbite où il se trouve le plus rapproché de la terre. L'inverse est l'
apogée.

phishing (n.m.)
Informations EW : phishing.
Qu'est-ce que le phishing ? Comment fonctionne-t-il ?

Des pirates collectent des millions d'adresses emails d'internautes à qui ils envoient un courrier électronique en se faisant passer pour des banques, des organismes financiers reconnus, des organismes de crédit ayant pignon sur rue ou des systèmes de paiement sécurisés comme
Paypal aux États-Unis (utilisé notamment en France par eBay). L'adresse de l'expéditeur est maquillée pour inspirer confiance. Le message peut indiquer par exemple que le compte du destinataire a été fermé pour des raisons de sécurité et que, pour le réactiver, il est nécessaire de se reconnecter en indiquant le nom de l'utilisateur, son mot de passe, son adresse postale et des informations personnelles. D'autres prétextes peuvent être utilisés . L'internaute se connecte sur un site qui ressemble à s'y méprendre au site officiel de l'institution financière censée avoir envoyé le courrier électronique (noter que les banques n'envoient jamais spontanément de courriers électroniques). En réalité, il s'agit d'un site contrôlé par des pirates, qui n'ont plus qu'à se connecter au véritable site de la banque visée et à procéder à des virements des comptes de leurs victimes vers leurs propres comptes (en général à l'étranger).
Le phishing concerne aussi d'autres sociétés aux
États-Unis (outre Paypal) : Amazon, eBay, etc, et s'étend progressivement à tous les pays y compris la France. Ainsi des banques (notamment BNP PARIBAS et Le Crédit Lyonnais) ont été visées au courant du mois mars 2006, et d'autres ultérieurement.
Notes.
Le mot phishing est la contraction des mots anglais "fish" (poisson) et "phreaking" (piratage de systèmes de téléphonie).
Le terme "hameçonnage" est aussi utilisé en français.


ping (n. m.)
Informations
EW : ping.
ping est un programme qui existe depuis le début d'Internet. Il permet de savoir si une machine distante accepte les connexions IP (Internet Protocol) reçues.

Par exemple, sur la machine de l'utilisateur, on peut utiliser sous DOS (1) la commande : ping www.voila.fr (espace entre ping et www.voila.fr), qui va envoyer des paquets de données sur le net (en principe 4 paquets de 32 octets) vers la machine dont l'adresse IP est www.voila.fr. Chaque paquet reçu par cette machine est aussitôt renvoyé à la machine de l'utilisateur, sous réserve qu'elle accepte de répondre, ce qui n'est pas toujours le cas.
On utilise surtout ce programme pour connaître le temps du ping, c'est à dire le temps que met chaque paquet envoyé pour aller à la machine distante et revenir à celle de l'utilisateur, donc pour faire l'aller-retour.
Ce test permet d'avoir une idée de la qualité de la liaison. Le ping se mesure en millisecondes (ms). Un modem ADSL peut avoir par exemple un temps de ping compris entre 50 et 100 ms suivant la machine distante testée (50 ms est un bon ping).
Si le temps de ping dépasse quelques centaines de millisecondes (par exemple 500 ms), il est considéré comme catastrophique, surtout pour ceux qui utilisent les jeux en réseaux.

Le temps de ping est variable selon l'adresse IP ulitisée. Avec le moteur de recherche voila.fr, le temps sera nettement plus court qu'avec altavista.com. Ceci est normal : voila.fr est un serveur de France Telecom, donc proche de l'utilisateur. Le test avec altavista.com est plus lent car dans ce cas, les serveurs sont aux États-Unis.

On peut s'amuser à essayer la commande tracert au lieu de ping.
Si l'on tape : tracert www.altavista.com, on voit défiler tous les routeurs utilisés (qui sont des machines spécialisées relayant l'appel lancé). On voit que cela passe à différents endroits en
France, puis aux États-Unis. Certains sont non identifiés (pas de nom de ville indiqué). On revient ensuite en France. L'auteur de ce site a observé en 2003 jusqu'à 24 étapes successives.

(1) Note. Sous Windows 2000 et XP, utiliser les commandes "démarrer", puis "exécuter", et entrer la commande cmd.exe. Une fenêtre DOS s'ouvre alors, permettant ensuite d'entrer les commandes DOS indiquées ci-dessus.

Retour vers :

ACCUEIL SIGLES
HISTORIQUE LIENS INTERNET
NAVIGATION VIE PRATIQUE
LEXIQUE DIVERS


Haut de Page