MON ADRESSE INTERNET

Pour me joindre :

Un fléau d'Internet est le "spam" (réception de messages non sollicités, pouvant contenir des virus).
Le mot "spam" serait à l'origine une contraction de "Spiced Ham", expression anglaise désignant un "jambon épicé" dont peu de gens seraient friands (à noter : il existe aussi d'autres explications de l'origine du mot "spam").
Afin d'éviter que les "robots" recherchant les adresses internet valides ne puissent les retrouver, il est préférable de masquer les adresses internet réelles.

Mon adresse internet "masquée" est :
jmchoisel(a)orange.fr

Remplacer (a) par le caractère @ (arobase) : vous obtiendrez ainsi mon adresse internet réelle. Taille de la boîte : 10 Go.
À noter : éviter si possible les messages "sans objet" ou avec un objet comportant des termes comportant des mots manifestement indésirables (viagra, sex, casino, etc), ces messages risquant d'être automatiquement supprimés et donc perdus.

Attention ! : orange.fr a remplacé wanadoo.fr au 01/06/2006.
À compter du 19/01/2008, il est possible d'utiliser indifféremment @orange.fr (recommandé) ou @wanadoo.fr pour envoyer un message à l'auteur de ce site.
Le choix de garder le @wanadoo.fr provient du nombre important de contacts français et étrangers utilisant cette adresse, et de quelques cas plus complexes (certains sites ne permettent pas en effet la modification de l'adresse internet sans entraîner des perturbations de statistiques).
Les messages sont donc envoyés par l'auteur de ce site avec @orange.fr pour les destinataires privés. Nos messages envoyés sont toujours clairement identifiables pour le destinataire (en français ou en anglais).

Notes.

1) Depuis la mi-juin 2007, orange.fr (ex wanadoo.fr depuis le 01/06/2006) permet de stocker les spams dans un dossier séparé sur les serveurs du FAI pour examen avant suppression, ou de les supprimer immédiatement. Les messages reçus en spam peuvent être transférés dans le dossier spams (et vice versa) et sont signalés au FAI pour améliorer l'efficacité de l'anti-spam. En pratique, début juillet 2007, très peu de spams étaient reçus dans les boîtes aux lettres.
Mais depuis lors, les spams ont refait leurs appartions (quelques spams par jour, hormis ceux reçus dans le dossier spam séparés). Comme indiqué ci-dessus, un spam peut être éliminé dès sa réception, mais cette option peut s'avérer risquée (perte de messages orientés à tort dans le dossier spam).
Les spams reçus 2014 proviennent assez souvent de sociétés connues. Nous reçevont aussi quelques demandes d'enquêtes de grands instituts de sondages français.

2) Il est possible d'obtenir gratuitement une adresse du type pseudo@gmail.com (boîte aux lettres fournie par Google). Bien entendu, il en existe beaucoup d'autres.
L'obtention d'une telle adresse ne nécessite plus depuis le début février 2007 d'un code spécial, dit "code de l'invité" qui était requis pour l'activation de l'adresse (et difficile à obtenir).
La taille de cette boîte était dès le départ importante : en moyenne de l'ordre de 2,7 à 2,8 gigaoctets.
Depuis le lundi 15/10/2007, la taille de la boîte est passée à 3,3 gigaoctets, soit + 0,5 gigaoctets.
Début novembre 2007 la taille dépasse 4 gigaoctets, puis 4,8 gigaoctets vers le 10/11/2007, puis 5,1 gigaoctets vers le 20/11/2007 et près de 7 gigaoctets vers le 01/04/2008. La taille de la boîte a donc plus que doublé depuis le 15/10/2007.
Depuis 2012 la taille est de plus de 10 gigaoctets.
Les spams reçus dans cette boîte sont rares, et, de toute façon, pratiquement tous filtrés et placés dans un dossier séparé, où ils peuvent être analysés un par un ou être détruits en bloc.
L'auteur de ce site dispose d'une boîte gmail depuis le 01/08/2005 pour divers usages, puis d'une seconde. Une adresse sert au transfert automatique des messages arrivés dans la boîte aux lettres principale (adresse indiquée en haut de cette page). Les boîtes gmail sont bien entendu accessibles quel que soit le lieu où l'on se trouve avec un accès internet disponible (notamment avec un ordinateur portable équipé du WiFi).

Retour vers :

ACCUEIL SIGLES
HISTORIQUE LIENS INTERNET
NAVIGATION VIE PRATIQUE
LEXIQUE DIVERS


Haut de Page